La précarisation des jeunes européens est elle une fatalité ? 17 avril

Chantiers de la citoyenneté Coorganisés par les Amis du Monde diplomatique-Luxembourg et ATTAC-Luxembourg

Mardi 17 avril 2007 à 20 heures, salle A11 au Centre de Rencontre Abbaye de Neumünster, 2 rue Münster, Luxembourg Grund

Conférence de Gérard Mauger, sociologue, directeur de recherche au CNRS, directeur-adjoint du Centre de sociologie européenne (CSE). Il est membre de l’association Raisons d’Agir et du conseil scientifique d’ATTAC France.

La jeunesse luxembourgeoise a longtemps été considérée comme privilégiée au regard de ses voisines. Et pourtant, elle est depuis peu confrontée à la montée de la précarité particulièrement sensible lors de la recherche d’un premier emploi (y compris pour les jeunes diplômés). Ce n’est sans doute pas un hasard si cette jeunesse a voté majoritairement non à la ratification du traité constitutionnel lors du référendum de 2005. Gérard Mauger a étudié depuis longtemps le développement de cette précarité dans les pays européens : elle touche prioritairement et plus durement les jeunes issus des classes populaires, mais aussi - et c’est une nouveauté -ceux issus des classes moyennes, attisant leur sentiment de déclassement. Il nous expliquera les causes et les conséquences de cette précarité et indiquera quelques pistes pour sortir de cet engrenage.

Entrée libre