Si les riches détruisent la planète, les pauvres pourront-ils la sauver ? Jeu 13 octobre

etika, EELV Luxembourg et ATTAC Luxembourg, vous invitent à une conférence-déjeuner :

Si les riches détruisent la planète, les pauvres pourront-ils la sauver ?

jeudi 13 octobre 2016 à 12h15

Lieu : Salle Rheinsheim à l’Altrimenti asbl - 5 avenue Marie-Thérèse, Luxembourg

En présence de Paul Ariès, Directeur de la rédaction du nouveau mensuel les Z’Indigné(e)s.

S’il est assez admis que le consumérisme ostentatoire prôné par les 1 % les plus riches de la planète ne peut nous mener que dans le mur, qu’est ce que les personnes ’pauvres’ peuvent bien nous dire quand au défi de l’urgence climatique ?
Paul Ariès se bat contre l’idée selon laquelle il n’y aurait rien de bon à attendre des milieux populaires au regard de la situation écologique. Les élites auraient donc raison : " salauds de pauvres qui vous reproduisez si vite (dans le Sud) et consommez si mal (dans le Nord) ! ". Ce discours discriminant est susceptible de contaminer ceux qui à gauche se disent les plus conscients des enjeux planétaires et sociaux. Pourtant tous les indicateurs prouvent que les milieux populaires ont un meilleur bilan carbone, une meilleure empreinte écologique que les milieux aisés, y compris quand ces derniers ont des pratiques " écolos ". Iconoclaste, Paul Ariès invite à relativiser les thèses de Veblen et de Bourdieu sur l’imitation par les milieux populaires des modes de vie des riches. Certes, " les riches détruisent la planète ", mais l’auteur démontre que les gens ordinaires, les " gens du commun ", ne sont pas des riches auxquels il ne manquerait que du capital économique, social, culturel et symbolique. Il s’agit donc de concevoir d’autres rapports à la vie, au travail, à la consommation, à la propriété lucrative, au temps... les gens du commun, non pas ceux d’ailleurs ou d’autrefois, ne pourraient-ils pas être les principaux acteurs de la transition écologique, et par là même contribuer à " sauver la planète".

Présentation de l’orateur : Paul Ariès est un politologue et socio-économiste, rédacteur en chef de journaux militants de gauche. Ses essais et ses conférences en font l’un des intellectuels de référence du courant de la décroissance et de l’écologie politique.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont :Ecologie et cultures populaires : Les modes de vie populaires au secours de la planète qui sera présenté en dédicaces à la fin de de sa conférence.

La conférence sera suivie d’un déjeuner (sandwiches et boissons) offert par etika.

Pour des raisons d’organisation, prière de s’inscrire par courriel via events@etika.lu avant le 10 octobre en précisant le nombre de personnes qui assisteront à la conférence et celles qui resteront pour le déjeuner.

Le soir, Paul Aries Interviendra sur une autre conférence intitulée "La double révolution alimentaire" à 18h15 au lieu dit Am Garage à Luxembourg
Plus d’infos ici