La crise de la presse - 8 février

Chantiers de la citoyenneté Coorganisés par les Amis du Monde diplomatique-Luxembourg et ATTAC-Luxembourg


Conférence de Denis Sieffert, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Politis sauvé de justesse en novembre 2006 par un plan de reprise financé majoritairement par ses lecteurs. Dans l’histoire de la presse, les exemples d’une telle mobilisation ne sont pas légion.

Jeudi 8 février 2007 à 20 heures, salle A11 au Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster, Luxembourg Grund

« Les gens se sentent trahis, niés, méprisés par les médias traditionnels ¬ journal télévisé, information radiophonique, presse régionale. Beaucoup se tournent vers Internet pour trouver des informations et des analyses, ou faire connaître leurs propres idées. Les blogs, listes de diffusion et forums se sont beaucoup développés et se sont peu à peu substitués à l’impossible débat national sur des questions qui, pourtant, intéressent tout le monde.
La lutte pour la démocratisation de l’information ne date pas d’hier, mais elle a pris une tournure particulière ces dernières années : les feuilles de choux, les médias associatifs, les radios libres et Internet, longtemps connus par un public confidentiel, contestent maintenant la presse traditionnelle. Cette contestation est renforcée par la présence des organisations des précaires des métiers de l’information qui, de l’intérieur, dénoncent leurs conditions de travail, et, finalement, les modalités de production des informations. Elle trouve également un écho dans la critique des médias exercée par diverses associations, telle l’Acrimed. »
(Politis, Françoise Galland, mai 2006)

Entrée libre